Histoire de la pharmacie des civilisations anciennes

06/15/2020 Non Par Maloe
Histoire de la pharmacie des civilisations anciennes

Au cours de l’histoire, l’humanité a été confrontée à de nombreuses épidémies et catastrophe sanitaires : peste, grippe, choléra, etc. Chacun a fait ce qu’il a pu pour s’en sortir. Dans l’antiquité, il existait de nombreuses façons de guérir les malades. Certains avaient recours à la magie et la sorcellerie, d’autres la religion. Mais il y en avait aussi qui se servaient de la science et du peu de connaissance qu’ils avaient. Ainsi, grâce aux expériences vécues, chaque civilisation a pu léguer ses connaissances de l’art de guérir à leurs descendances. Ce qui nous amène au sujet de cet article : l’histoire de la pharmacie des anciennes civilisations.

La pharmacie des anciennes civilisations

Comme nous venons de l’évoquer, chaque civilisation a développé son propre savoir-faire dans l’art de préparer des remèdes pour les différentes maladies le plus courantes de l’époque. Parmi les civilisations anciennes les plus célèbres dans l’histoire de la pharmacologie, on peut cité la Chine et le Japon, mais également l’Inde et l’Égypte.

La médecine chinoise

D’après les anciens textes, les Chinois ont développé la médecine et la pharmacologie depuis la haute antiquité. En effet, à 3 000 ans avant notre ère, ils aménageaient déjà des jardins spéciaux pour la culture de plantes médicinales. Et les recettes qui ont été inventées pendant ce temps-là sont encore utilisées de nos jours. Après l’ouverture de la route de la soie, la médecine chinoise s’est transporté en Europe où elle a été diversement appréciée. Certains la considéraient comme étant efficace tandis que d’autres n’ont pas été totalement convaincus.

Histoire de la pharmacologie au Japon

La médecine japonaise est étroitement liée à la médecine chinoise. Durant les Ve et VIe siècles de notre ère, les différentes recettes médicinales chinoises s’exportent dans le pays. Les médicaments se présentaient sous la forme de poudres, de pilules ou encore de pommades. Cependant, contrairement à la Chine qui avait gardé ses vieilles formules, le Japon a développé sa pharmacologie en combinant ses connaissances avec la médecine occidentale.

La pharmacologie en Inde

Comme la médecine japonaise, la médecine indienne présente également des similitudes avec celle de la Chine. Cependant, il n’a jamais été possible d’établir une relation décisive entre les deux. Le premier document pharmaceutique indien connu date du Ier siècle de notre ère. Et par la suite, d’autres documents ont été découverts. En lisant ceux-ci, on se rend compte que les médecins de l’Inde ancienne utilisaient beaucoup de médicaments. Ceux-ci étaient d’origines minéraux, végétaux ou animaux, selon le type de maladie à traiter.
Par ailleurs, sachez que les prêtres indiens avaient aussi recours à des procédés magiques pour la guérison de certaines maladies.

La pharmacologie et la médecine en Égypte.

Outre les pays orientaux, l’Égypte est connu pour sa médecine traditionnelle comme le rapportent de nombreux manuscrits (papyrus) dont certains ont été écrits vers l’an 1350 avant notre ère. Ces manuscrits font état de nombreuses matières et thérapies médicales. Et comme dans de nombreuses civilisations de l’antiquité, la religion et la magie sont aussi omniprésentes dans la médecine et la pharmacologie égyptienne.

De nos jours, la médecine et la pharmacologie n’ont rien à voir avec celles de l’antiquité. Les médicaments sont testés en laboratoire avant d’être mis sur le marché.

À propos de la Pharmacie de Paris située à Athis-Mons

Pour vos besoins en produits et matériel pharmaceutique à Athis-Mons et ses environs, rendez-vous à la Pharmacie de Paris. Installée au 76 Rue Voie Verte 91200 à Athis-Mons, l’établissement assure la vente et la location d’une large gamme de matériel médical. Par ailleurs, la Pharmacie de Paris réalise aussi la vente de produits pharmaceutiques et parapharmaceutiques.