Épilation au laser : ce qu’il faut savoir avant de se lancer 

09/18/2019 Non Par Maloe
Épilation au laser : ce qu’il faut savoir avant de se lancer 

 Ne plus avoir besoin de s’épiler, c’est une envie qui tente la majorité des femmes. L’épilation au laser s’avère être une solution efficace. Dite aussi permanente, cette option offre la possibilité de se débarrasser de tous les poils disgracieux de façon définitive. Avant de s’y lancer, il est bien d’en savoir un peu plus sur cette technique d’épilation ainsi que ses divers avantages. 

L’épilation au laser, comment ça marche ?

Ici, le laser est utilisé pour sa capacité à concentrer la chaleur sur un point précis, en l’occurrence sur les cellules-souches du poil et la racine. Le poil est détruit définitivement sous l’effet de la chaleur. Il faut savoir que le laser ne fonctionne que sur les poils noirs. En effet, son efficacité sur les duvets et les poils clairs est encore incertaine, et ce, même si certaines marques promettent un résultat de qualité. Par conséquent, plus le poil est foncé, plus l’épilation au laser sera efficace. 


Les tarifs 

Les tarifs d’une séance d’épilation au laser varient selon chaque centre. Différents critères seront pris en compte : la nature de la peau, le niveau de pilosité, les risques d’allergie et surtout la zone à épiler. Par ailleurs, pour une épilation du duvet, il vous faudra compter entre 40 et 50 euros, 50 et 75 euros pour les aisselles et 120 à 150 euros pour les bras. Pour l’épilation du maillot, le tarif peut varier de 60 à 200 euros la zone. 

Quand est-il préférable de se faire épiler ?

Pour obtenir un résultat de qualité, il est indispensable de bien choisir la période pour s’épiler. L’hiver est la saison idéale pour réaliser une épilation au laser. Pourquoi ? Parce que durant cette période, la peau est très claire et permet donc une meilleure visibilité des poils. En conséquence, le médecin pourra appliquer une plus forte intensité de laser lors de la séance. Ainsi, il vous faudra moins de séances pour parvenir à un excellent résultat. Pour éviter les taches qui apparaissent sur la peau, il est vivement recommandé d’éviter le soleil le mois qui suit. 

Comment se préparer à une épilation au laser ?

Une épilation au laser se doit d’être préparée en bonne et due forme. La première chose à faire, c’est de garder tous ses poils. Il faut donc éviter de se raser pendant le mois qui précède le rendez-vous. Les épilateurs, les crèmes dépilatoires, les pinces à épiler et la cire sont donc à bannir. Toutefois, la veille de votre séance, il vous faudra raser la zone concernée, car le laser fonctionne uniquement sur les poils tout juste sortis et très courts. 

L’épilation au laser est-elle douloureuse ?
En général, les séances d’épilation au laser ne sont pas très agréables, mais tout dépend de la personne. Dans tous les cas, elles sont supportables. En revanche, si vos poils sont assez épais ou que si vous êtes assez douillette, vous pouvez toujours appliquer une crème anesthésiante sur la zone à épiler une heure ou une heure et demie avant la séance. À la fin de l’épilation, vous pouvez également appliquer une crème cicatrisante. 

Où se faire épiler au laser ?

Faire le bon choix de son centre d’épilation au laser n’est pas si simple. Il faut tenir compte de différents éléments : 

 un centre esthétique ou médicalisé : les équipements ne sont pas les mêmes. Les centres médicalisés proposent des lasers épilatoires plus puissants. 

 le protocole de traitement : normalement, avant une épilation au laser, il est impératif de consulter un médecin. Ce dernier analysera la faisabilité de la séance selon les spécificités de votre peau.

 la personne qui réalise l’épilation : comme l’épilation au laser est une opération assez complexe, il faut veiller à ce que la personne qui la réalise dispose de toutes les compétences requises.

Pour profiter d’une séance d’épilation au laser de qualité, adressez-vous au centre STAR LASER. L’établissement est spécialisé dans les soins esthétiques en tout genre : traitement des taches pigmentaires, détatouage, etc.