Les remèdes de grand-mère qui soignent le rhume

05/26/2020 Non Par Fitia
Les remèdes de grand-mère qui soignent le rhume

Le rhume fait partie des maladies qui accompagnent les changements de saison ou bien la baisse de la température. Il apparaît souvent en automne, en hiver et au printemps. Certes, c’est une infection bénigne. Il reste tout de même gênant. Néanmoins, les personnes enrhumées n’ont pas forcément besoin d’aller consulter un médecin traitant. Elles peuvent faire des soins fait-maison avec des simples équipements comme l’inhalateur et appliquer des remèdes de grand-mère. Voici des informations à ce sujet.

Le rhume c’est quoi ?

Le rhume est une infection virale dû à un virus qui infecte le nez et la gorge. Contrairement à la grippe, plusieurs virus peuvent être à l’origine du banal. Les symptômes peuvent disparaitre au bout de quelques jours mais ils sont gênants. Ils provoquent un écoulement nasal ou un bouchage au niveau du nez. Ils peuvent aussi engendrer un mal de gorge, un mal de tête, des éternuements et une congestion. Bien que le rhume ne suffise pas à clouer le patient au lit, il peut néanmoins rendre ses journées beaucoup plus pénibles. Il arrive des fois où il prend une forme plus grave et se transforme en fièvre. A ce stade, il faut aller consulter un médecin. Ce type de rhume attaque généralement les enfants de bas âge et les personnes fragiles dont les personnes âgées et les femmes enceintes. Dans la majorité des cas, la maladie disparait au bout de deux semaines.

Les infusions

Les infusions constituent les bases des remèdes de grand-mère contre le rhume. Il consiste à prendre régulièrement des boissons chaudes à base de gingembre, de miel ou de citron ou des tisanes de thé vert ou de thé noir. Chacun choisit ses ingrédients en fonction de ses envies et de ses gouts. Voici quelques recettes possibles :

  • Le thé au gingembre : dans une tasse d’eau chaude, il faut mettre une cuillère à soupe de gingembre en poudre ou de gingembre frais râpé. Cette plante a des vertus antivirales et antibactériennes. Elle a aussi un pouvoir réchauffant. Elle aide à réduire voire supprimer les maux de gorge et stimule le système immunitaire. Les anciens utilisent aussi l’infusion au gingembre pour faire baisser la fièvre.

  • La sauge : ce remède de grand-mère consiste à mettre trois feuilles de sauge dans une tasse de lait chaud. Il faut laisser une pause de dix minutes au mélange avant la prise de la boisson. Selon les envies, il est possible d’ajouter du miel dans la mixtion. Cette plante est connue pour ses propriétés astringentes et antiseptiques. Elle soigne les maux de gorge et aide à la digestion.

  • Les fleurs de sureau : le traitement consiste à utiliser deux cuillères à café de fleurs de sureau infusées dans une tasse d’eau chaude. Elles doivent y rester pendant dix minutes. Avec l’eau chaude, elle forme une solution antihistaminique, antiviral, diurétique, antirhumatismal et anti-inflammatoire efficace.

  • Le thym : c’est une plante ayant des vertus antiseptiques et antivirales. Il suffit de deux cuillères à café de thym à infuser dans une tasse d’eau chaude pendant dix minutes pour obtenir un antibiotique nature. Cela ne demande aucun usage d’inhalateur. Le tout est à prendre par voie orale.

Ces remèdes peuvent être agrémentés de citron ou de miel selon les envies. Ce sont aussi deux antiseptiques naturels efficaces qui augmenteront l’efficacité du traitement.

Le grog

Le grogest une des solutions les plus classiques pour combattre le rhume. C’est un remède de grand-mère facile à concocter. Il permet de soulager le rhume mais également le mal de gorge ou encore la toux.

Cette boisson bien chaude est faite avec quelques ingrédients dont de l’eau chaude, du rhum, du miel et du jus de citron. Elle calme la douleur et aide l’organisme à éliminer l’infection. Les propriétés antiseptiques, antivirales et anti-inflammatoires de ces éléments aident à soulager les maux de la gorge. Le rhum quant à lui, fait du grog une boisson chaude et antihistaminique destinée pour les grandes personnes. Le grog est en effet, strictement déconseillépour les enfants de bas âge, les femmes allaitantes ou bien enceintes.

Pour la préparation, il faut faire bouillir un bol d’eau. On y ajoute ensuite une cuillère à soupe de miel, une cuillère à soupe de rhum ambré et le jus de la moitié d’un citron. Les recettes peuvent varier en fonction des éléments disponibles ou des envies mais ces ingrédients forment la base du grog. Quand le mélange devient bien homogène, il faut le boire bien chaud. L’idéal est de prendre cette boisson avant de se coucher. Il est possible de poursuivre les soins avec une inhalation pour optimiser les résultats.

Les inhalations

Ce sont des méthodes parmi les plus utilisées mais aussi les plus efficaces pour éradiquer le rhume. Elles sont présentées sous deux formes bien différentes. Il y a l’inhalation humide et l’inhalation sèche. La première nécessite l’usage d’un inhalateur et la seconde est plus facile.

Pour décongestionner le nez, il suffit de faire bouillir de l’eau et d’y ajouter des plantes médicinales aux vertus permettant de combattre le rhume comme le ravintsara ou les feuilles de lavande. Il est aussi possible d’utiliser des huiles essentielles qui ne contiennent de phénols comme le basilic exotique, le thym thymol, l’origan compact ou encore la cannelle de Ceylan et le giroflier. Les huiles essentielles à utiliser sont l’eucalyptus radié, l’eucalyptus, le ravintsara, la citronnelle, la menthe poivrée ou l’eucalyptus globulus. Ces huiles essentielles peuvent aussi être versées sur un mouchoir ou sur les poignets et respirer cinq fois dans la journée. C’est l’inhalation sèche qui ne nécessite pas d’inhalateur.

L’ail et l’oignon

L’ail et l’oignon sont aussi des ingrédients permettant de lutter contre le rhume car ils sont des vertus antiseptiques et anti-inflammatoires. Il suffit de les éplucher et de les couper en morceaux et de les placer sur la table de nuit ou dans un coin non loin du lit. L’ail peut même être placé sous l’oreillerou à côté de l’oreiller. Il a aussi ceux qui préfèrent les laisser infuser toute la nuit puis boire l’infusion le matin.