Peut-on continuer à faire du sport quand on est enceinte ?

06/25/2020 Non Par Maloe
Peut-on continuer à faire du sport quand on est enceinte ?

« Est-ce que je devrais arrêter de faire du sport ou pourrais-je continuer ? » Combien de fois le gynécologue a dû entendre cette question. En particulier, quand il se trouve que la femme enceinte est une sportive inconditionnelle. Découvrez la réponse à cette question dans cet article.

La grossesse et le sport

Dès notre plus jeune âge, les éducateurs et les médecins nous recommandent toujours de faire du sport. L’activité physique procure de réels bienfaits pour notre corps et notre santé. Peu importe l’âge, tout le monde doit faire du sport, même quand la personne est enceinte. Chez une femme enceinte, pratiquer une activité sportive ne présente aucun risque pour son état. Cela est même recommandé. En effet, pratiquer de l’exercice physique lui procure de nombreux avantages, notamment pour lutter contre la prise de poids et le mal de dos. Toutefois, tous les sports ne sont pas conseillés, car il faut savoir ménager ses efforts et respecter certaines règles. Il faut quand même préserver sa santé et celui du bébé. Par conséquent, il est indispensable de demander l’avis du médecin, qui est le mieux placé pour savoir quel genre d’activité vous convient le plus. Quoi qu’il en soit, il est préférable d’éviter les sports de combat, le vélo, le ski, l’équitation et ceux qui demandent beaucoup d’endurance. Ces genres de sports peuvent présenter de gros risques aussi bien pour la mère que pour l’enfant. Privilégiez plutôt les sports liés à la relaxation ou à la détente et qui demandent un travail de souffle, comme :

-La natation

Pratiquer la natation est particulièrement recommandé par les médecins. EC’est le sport idéal pour les femmes enceintes, car l’eau soulage les tensions musculaires, renforce le dos, mais permet aussi d’améliorer la respiration. N’oubliez pas non plus que la natation est une bonne solution pour éviter le stress, car l’eau détend psychologiquement et physiquement. Si vous avez le temps, l’idéal est de faire 2 à 3 séances de 45 mn à 1 heure par semaine. D’autant plus qu’il existe même des cours d’aquagym qui sont spécialement dédiées aux femmes enceintes.

-Le yoga

A l’instar de la natation, le yoga est une activité qui mélange relaxation et détente. Il est très recommandé durant la grossesse, car il contribue considérablement à la préparation à l’accouchement. Cela, en travaillant le souffle. Il est même possible de se faire encadrer par une sage-femme ou un kiné durant les séances. Ils vous aideront à vous exercer sur les postures à adopter et les exercices de respiration.

-La marche à pied

La marche est une activité indispensable à tout le monde, et en particulier aux futures mamans. D’autant plus que cela ne nécessite aucun équipement spécifique, ni de gros efforts. Il vous suffit de trouver un terrain tranquille et stable pour éviter qu’elle ne se transforme en randonnée. L’avantage de faire de la marche est qu’elle est non fatigante et permet aussi d’améliorer la circulation sanguine.

Faire du sport augmente les risques de fausses couches ?

FAUX. Bien que faire les efforts accélèrent l’activité utérine, en particulier à l’approche du moment de l’accouchement, aucun risque de fausse couche n’a pas été démontré. Bien au contraire, une activité physique pratiquée raisonnablement est particulièrement bénéfique pour une femme enceinte. Elle favorise non seulement la circulation sanguine, mais diminue aussi le risque de complication veineuse. En outre, en pratiquant des exercices régulières, les futures mamans évitent l’apparition de douleurs lombaires et de crampes. Cela améliore aussi leur posture, grâce à la tonicité des muscles. A part cela, la pratique du sport leur permet d’éviter la prise de poids après l’accouchement.