La fasciathérapie, une méthode peu connue

08/26/2020 Non Par Maloe
La fasciathérapie, une méthode peu connue

La plupart des gens ont entendu parler de massage californien et de massage suédois. En revanche, peu de personnes savent ce que c’est que la fasciathérapie. Pourtant, cette approche thérapeutique procure beaucoup de bienfaits aussi bien sur le plan physique qu’émotionnel. Lisez cet article pour tout savoir sur cette thérapie.

Qu’est-ce que c’est ?

La fasciathérapie est dérivée de la kinésithérapie et de l’ostéopathie. C’est une méthode manuelle douce qui consiste à manipuler les fascias : ces fines membranes qui entourent les muscles, les os, les vaisseaux sanguins, les ligaments et les divers organes (poumons, cœur, intestins…). Ces tissus forment une sorte de toile d’araignée qui aurait la capacité d’imprimer lez chocs. Ils représentent donc le lien entre notre état mental et psychique.

Le déroulement d’une séance de fasciathérapie

Les séances de fasciathérapie varient de 50 à 80 minutes. Une seule séance peut suffire pour soulager un problème classique comme les maux de ventre et les foulures. Si le patient est atteint d’un mal-être plus important (mal de dos persistant, entorse…), il peut être nécessaire de planifier quelques séances en sus.

Le traitement se déroule généralement comme suit : le thérapeute applique ses mains sur le corps du patient qui est en position allongée. Il évalue l’état de tension générale du corps. Il arrive à percevoir les tensions et les autres anomalies pouvant affecter les fascias. Faisant preuve d’une grande concentration, il localise les zones d’immobilité et les points d’ancrage des tissus. Après le diagnostic, il exerce ensuite des pressions plus ou moins douces pour dénouer les tensions, pour apaiser les muscles et pour permettre au patient d’entrer dans un état de relaxation profond.

Les bienfaits de la fasciathérapie

Il faut souligner que la fasciathérapie ne remplace pas un traitement traditionnel. Les médecins le préconisent en complément après un diagnostic médical. Cette thérapie permet d’être détendu, apaisé et serein. Elle est efficace contre la fatigue chronique et permet de soulager les douleurs physiques, psychosomatiques et physiques causées par le stress et le surmenage. Par ailleurs, cette thérapie est indiquée pour le traitement :

Des lombalgies ;

De l’inflammation du nerf sciatique ;

Des tendinites ;

Des céphalées ;

Des troubles du transit intestinal.

Les recherches ont aussi démontré que la fasciathérapie est un des moyens permettant de lutter contre l’anxiété et la dépression. Les manipulations effectuées permettent aux corps de relâcher ses tensions internes et de retrouver son mouvement intérieur. Vous recherchez un thérapeute spécialisé dans la fasciathérapie ? Rendez-vous au centre l’Attitude massothérapie, situé au Québec.

La fasciathérapie est-elle préconisée pour les bébés et les enfants ?

La réponse est oui. Les praticiens formés en fascia-pédiatrie sont habilités pour soulager divers troubles pouvant affecter les bébés comme le reflux gastro-œsophagien, les troubles de sommeil et la plagiocéphalie (tête plate). Ils peuvent aussi aider les enfants à venir à bout de toutes sortes de phobies et de mal-êtres comme l’agoraphobie ou bien les angoisses d’origines inconnues.

Qu’en est-il des sportifs ?

Les personnes qui pratiquent des activités physiques régulières peuvent s’adonner à la fasciathérapie pour rééquilibrer le corps et pour libérer de l’énergie. Cette méthode améliorerait la résistance aux chocs, ce qui est très pratique pour les personnes qui pratiquent des sports de combat (boxe, karaté, escrime…), des sports de contact (rugby, lutte…) ou des arts martiaux physiquement éprouvants (muay thai, taekwondo judo, jiu-jitsu brésilien…). En effet, les sportifs amateurs et les athlètes de haut niveau sollicitent leur corps de façon intense et souvent pendant une longue durée. Ils accumulent ainsi des tensions pouvant être à l’origine de blessures et de courbatures. Sur ce point, la fasciathérapie est recommandée pour faciliter le repos des muscles, des articulations et des viscères. En cas de blessures, cette thérapie serait aussi efficace pour réduire la durée de la convalescence et pour accélérer la cicatrisation.