Les métiers dans le secteur médico-social

14/06/2021 Non Par Maloe

Faire partie du domaine du médico-social consiste à accompagner, assister, conseiller et guider des personnes. Celles-ci peuvent être des personnes handicapées, des personnes normales, une seule personne ou un groupe de personnes. Le secteur du médico-social est assez vaste. Il regroupe les métiers du domaine social, de la santé et également de l’aide paramédicale.

Un ingénieur social

Un ingénieur social est un expert dans les domaines sociaux et médico-sociaux. Généralement, cet ingénieur est très utile surtout au sein d’une entreprise, d’un groupe, d’une collectivité ou d’un organisme. Il est chargé de conseiller, de former et de manager dans des établissements publics ou privés. Sur la base des connaissances pluridisciplinaires, un ingénieur social établit les diagnostics des besoins des locaux. Il est également amené à piloter des opérations de veilles sociales. Il peut travailler en tant que responsable des systèmes d’information et des réseaux de santé, responsable des ressources humaines, chef de service local, etc. À titre d’exemple, AUGEO SYNERGIE, un consultant médico-social est spécialisé dans ce domaine.

Un auditeur social

Au sein d’un groupe de personnes, l’auditeur social est chargé d’aider la direction à anticiper et à gérer les crises sociales. Il est amené à améliorer les relations entre les différents partenaires sociaux. Il peut aussi être appelé : « Agent de prévention et de médiation ». Son rôle est d’aider un groupe à garder un contact pacifique. S’il y a un conflit, il est amené à baisser la tension par des gestes ou des paroles.

L’auditeur est surtout rattaché à la direction générale au sein d’une entreprise. Il accompagne les managers à prendre des décisions objectives. Il peut travailler dans une société et peut être indépendant dans un cabinet d’audit médico-social. L’audit, qui est son instrument de travail, lui permet d’évaluer une situation ou d’apporter des solutions dans un environnement de crise.

Un animateur / Une animatrice

L’animation fait partie des métiers dans le cadre du médico-social. L’animateur organise des activités à l’attention d’un public varié (enfants, adolescents, personnes âgées, etc.). De ce fait, il doit être créatif et patient.

Généralement, on trouve des animateurs dans un établissement scolaire. Pour son développement personnel et intellectuel, un enfant a besoin de pratiquer diverses activités. L’animateur assure que ces derniers soit bien occupés en dehors des heures de cours. Il organise également le lever, l’alimentation et les poses. On peut également faire appel à celui-ci lors des séjours, des sorties des jeunes. Sa présence est aussi très fréquente dans les foyers de logement des personnes âgées : l’animateur crée des activités pour les retraités.

Un éducateur de jeunes enfants

Dans le métier d’éducateur de jeunes enfants, la majorité sont des femmes. Généralement, elles s’occupent des enfants séparés de leurs familles. Le principal rôle de celles-ci est d’assurer l’éveil et l’épanouissement de ces enfants. Afin d’y parvenir, elles doivent créer un environnement riche et motivant. Elles sont amenées à accompagner ces derniers, tout en long de la journée, dans les activités sportives, les repas, les heures de coucher, etc. Pour accomplir parfaitement ses missions, l’éducatrice de jeunes enfants doit être dotée d’un fort esprit et d’une vraie passion pour les enfants.

Un aide-soignant

Dans le domaine du médico-social, il existe un secteur paramédical : la place de l’aide-soignant. Celui-ci est placé sous la responsabilité d’un infirmier. Il assiste ce dernier dans les activités quotidiennes de soins. Il est amené à contribuer au bien-être des malades : les accompagner dans tous les gestes de la vie quotidienne, les aider à maintenir leur autonomie. Il assure également l’hygiène et le confort des patients : toilettes, repas, accueil, réfections de lits, etc. Quotidiennement, l’aide-soignant s’occupe de la prise de température, de la distribution des repas, etc. Généralement, il travaille dans les structures sanitaires comme les hôpitaux ou les cliniques, mais aussi dans les centres comme les maisons de retraite ou les centres de rééducation.