Les techniques du massage traditionnel thaï

11/12/2018 0 Par Maloe
Les techniques du massage traditionnel thaï

Arrivé en Thaïlande il y a 2 500 ans, par un contemporain de Bouddha, le Dr. Shivago Khomarpaj, le massage thaï se pratique sans huile sur une personne habillée. Le receveur est vêtu d’une tunique et d’un pantalon ample de coton. Selon la coutume, le tissu léger procure une sensation de confort physique et psychologique. Il est allongé au sol sur un futon ou bien sur une table de massage pour une meilleure ampleur dans les mouvements et une plus grande ouverture du corps. La séance se déroule le plus souvent dans une pièce suffisamment chauffée, confortable et calme, et peut durer une heure, voire plus en fonction des tensions à évacuer.

Réputées pour être rigoureusement complètes et efficaces, les techniques de massage thaï alternent pétrissage musculaire, acupressure et réflexologie où chaque toucher doit s’accomplir dans une posture juste. Elles se déclinent en deux catégories : le style de la Cour (utilisant uniquement les pouces) et le style du peuple (utilisant les genoux, les coudes et les pieds).

En débutant par les pieds, avec une huile de massage, le masseur repère les éventuelles zones de tension. Il prolonge les pressions tout le long du mollet pour atteindre les genoux, puis les cuisses. Vient ensuite le tour des bras et des mains avec des pressions en divers points, et du dos avec des pétrissages et pressions. Ce massage du dos et de la nuque se poursuit en position assise. La séance se termine par une réflexologie du crâne et du visage dans le but de libérer les mauvaises énergies. Le rythme du massage s’installe à mesure que le corps se détend afin de parvenir à un état d’alignement, appelé le Sabai.

Quelles sont ses spécificités ?

Sa spécificité par rapport aux autres types de massages, c’est le fait d’exercer des pressions et des étirements. Selon la tradition en Asie, le Nuad Thaï se base sur des postures de Yoga, tout en utilisant différentes parties du corps : mains, doigts, coudes, pieds, genoux. En effet, les postures doivent s’accorder à des positions de Yoga afin de mieux gérer l’équilibre, la méditation et la respiration.

Le massage thaï a pour principal objectif de débloquer les lignes énergétiques, appelées Sen, dans lesquelles circule librement la prâna, connue comme l’énergie vitale. Les étirements, les stretchs et les pressions s’exécutent donc pour faire en sorte que le corps s’exprime et se libère de ses tensions, de ses blocages et de ses contraintes. Pratiqué régulièrement, il garantit de réels bienfaits : équilibre intérieur, détente musculaire, meilleure circulation énergétique, sensation d’éveil corporel, etc.